Association de citoyens qui défendent l'environnement maritime

 

 

Landerneau le 11 février 2014

Dans la nuit du 10 au 11 février 2014 le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage d'Etel est alerté que le cargo " JUST MARIIAN " est en avarie électrique totale et qu'il dérive à 19 milles dans le sud-ouest de Belle-Ile-en-mer.

Le cargo " JUST MARIIAN " de 71 mètres de long, battant pavillon Moldave, avec huit membres d'équipage à son bord se dirige vers le sud du Golfe de Gascogne.

Le Préfet Maritime de l'Atlantique décide à 2h30 de faire appareiller le remorqueur " ABEILLE BOURBON " afin de porter assistance au " JUST MARIIAN " qui dérive sur Belle Île, le remorqueur arrive sur zone après 7 heures de route dans une mer moyennement agitée, que se serait-il passé par force 10 ? ....et quel moyen de même puissance (200 tonnes) aurait monté la garde à Ouessant ou sur le rail ?

L'association MOR GLAZ sait de bonne source que le remorqueur a passé la remorque à deux milles au sud de Belle Île et que les Maires commençaient à se poser des questions. Les questions, ces Maires devraient les poser... comme tous les autres Maires du littoral aux Ministres de la Défense et des Transports. La prochaine fois ils devront peut-être avec les élus du littoral demander des comptes aux ministres et administrations concernés…..

L'association MOR GLAZ réitère pour la énième fois la mise en place d'un remorqueur de haute mer positionné en permanence pour surveiller et porter assistance dans cette zone du Golfe de Gascogne.

Botter en touche en évoquant des raisons budgétaires économiques etc... " est une réponse absurde, face à la réalité des dangers qui existent dans cette zone. Toutes les mauvaises idées avancées depuis le départ du remorqueur " ABEILLE LANGUEDOC " en août 2011 de cette zone ne sont que balivernes.