Association de citoyens qui défendent l'environnement maritime

 

 

COMMUNIQUE MOR GLAZ le 12 mai 2014

Le 3 décembre 2013, le Premier Ministre Jean-Marc AYRAULT déclarait que son gouvernement devrait autoriser la présence d'entreprises de sécurité privée sur les navires de commerce.

Six mois plus tard, un débat est porté devant les deux Assemblées (Sénat et Assemblée Nationale). L'association MOR GLAZ qui entend défendre les activités maritimes souhaite apporter ses réflexions dans ce débat certes complexe mais qui dure depuis trop longtemps alors que d'autres pays protègent depuis longtemps leurs navires de commerce et de pêche dans les zones sensibles.

Pour des raisons évidentes la décision n'est pas facile à prendre, cependant pour l'association MOR GLAZ les débats ont suffisamment " assez " duré, il arrive un moment où les bonnes décisions doivent être prises et mises en place. Pour l'association MOR GLAZ, les navires de commerce et de pêche Français doivent être rapidement protégés contre les risques de piraterie.

Les marins qui se trouvent embarqués sur des navires croisant dans ces zones à risque doivent être protégés, il en va de leur sécurité, rappelons que les femmes et les hommes qui composent ces équipages prennent des risques afin de pérenniser tout au long de l'année et dans des conditions parfois " souvent " périlleuses la première activité mondiale (90% des échanges passent par la mer). Cette garde rapprochée doit bien entendu être composée de grands professionnels et non pas de mercenaires ou autres ... Sauf à ne pas vouloir voir la vérité en face nous constatons que l'armée Française est déjà sur plusieurs fronts et que ses moyens sont réduis chaque année. L'association MOR GLAZ demande au gouvernement de trouver dans les plus brefs délais une solution durable et appropriée aux risques.

L'association MOR GLAZ souhaite " espère " une autorisation rapide de la part du gouvernement Français. La France ne doit " ne peut " pas rester en marge des autres pays qui autorisent leurs armateurs à protéger leurs Marins et leurs navires. La France doit donner une prompte autorisation aux armateurs Français afin qu'ils puissent eux aussi protéger leurs Marins et leurs navires (en propriétés ou affrétés).

L'association MOR GLAZ demande que des autorisations et des agréments professionnels soient délivrés pour encadrer cette protection qui devrait permettre de mieux lutter contre la piraterie et ainsi protéger les Marins et les biens. L'association MOR GLAZ rappelle que les enjeux économiques et d'indépendance Nationale sont liés à l'activité maritime (première activité mondiale), ce secteur représente en France 320.000 emplois bien plus que l'industrie automobile toutes marques confondues.

c/c par fax : au Premier Ministre, au Cabinet du Président de la République, Secrétaire d'Etat chargé des transports, a Madame la Directrice des Affaires Maritimes.