Association de citoyens qui défendent l'environnement maritime

 

Landerneau le 14 octobre 2011

L'association MOR GLAZ est très inquiète par l'échouement du porte-conteneurs " RENA " en Nouvelle-Zélande dans une zone environnementale réputée très fragile. Comme toujours lors de ces accidents maritimes, les discours sont les mêmes, les populations désemparées ne se laissent pas rassurer par le politiquement correct. Comme d'habitude la population du littoral sort les pelles, les râteaux et les seaux car la réalité est bien celle-là. Le fioul est visible et l'écosystème subira une fois encore des attaques. Mais le danger de cet accident de mer est peut-être plus sournois car que contiennent les 1368 conteneurs qui étaient à bord de ce navire lors de l'échouement. Le danger réel pour l'Homme et l'environnement est vraisemblablement le contenu de ces conteneurs. Les pollutions invisibles sont souvent bien plus dangereuses que le fioul lourd même si la pollution est réelle et dangereuse ……... D'après nos informations, les moyens nautiques de sauvetage manquent dans cette région.

Lors du prochain naufrage dans le Golfe de Gascogne, que nous diront les autorités civiles et militaires françaises pour rassurer les populations…. Et ce parce que celles-ci n'auront pas su prendre à temps les bonnes décisions pour remplacer " l'Abeille LANGUEDOC " qui assure la sécurité dans le Pas-de-Calais depuis le 1er octobre 2011 et qu'elle n'est pas remplacée malgré les recommandations du Premier Ministre. Rappelons que le nombre de porte-conteneurs ne cesse d'augmenter dans le Golfe de Gascogne comme sur tous les océans. Le danger est réel car certains porte-conteneurs peuvent transporter jusqu'à 15 000 conteneurs et que contiennent-ils ? Toutes les zones dangereuses doivent êtres protégées par des remorqueurs de haute mer. Tous les navires doivent être équipés de JLMD écologie system (en lien sur le site MOR GLAZ).