Association de citoyens qui défendent l'environnement maritime

 

 

COMMUNIQUE ASSOCIATION MOR GLAZ

Landerneau le 14 octobre 2016

Lors du salon Sea Tech Week qui se tenait à Brest du 10 au 14 octobre 2016, l'association MOR GLAZ a choisi d'assister à l'atelier organisé par le Réseau ALLEGANS piloté par le juriste maritimiste Yann RABUTEAU, bien connu du monde maritime.

Le Réseau ALLEGANS est membre du Pôle Mer Bretagne et de l'association du Technopôle Brest-Iroise, et suit en particulier les dimensions " environnement littoral ", " énergies marines " et " pollutions marines " du Pôle.

Le Réseau ALLEGANS est un partenaire fidèle du CEDRE pour le compte duquel il assure notamment le volet juridique des formations sur l'observation aérienne des pollutions, les stages ETAT MAJOR, le stage ORSEC Gestion de crise ou encore le stage sur les acteurs du monde maritime.

Un partenariat existe également avec l'Université de Bretagne Occidentale (UBO), via des collaborations régulières avec l'Unité Mixte de Recherche AMURE (Centre de Droit et d'Economie de la Mer). Yann RABUTEAU est chercheur associé à l'UMR AMURE pour le compte duquel il assure notamment des enseignements en Master II DEAM (Droit des pollutions, Droit des EMR).

L'intitulé de l'atelier auquel nous avons assisté " LA SECURITE PASSIVE EMBARQUEE " ne pouvait susciter qu'un grand intérêt pour l'association MOR GLAZ, dû aussi par la qualité des intervenants, Gilles LONGUEVE Directeur de JLMD Ecologic Group, le Commandant Antoine IZAC Chef de Service Prévention Industrie du SDIS 44 Nantes et Yann RABUTEAU. L'association MOR GLAZ milite pour un certain volontarisme de la part des armateurs afin de faciliter le sauvetage des Marins, des navires et des biens transportés.

L'association MOR GLAZ milite pour zéro pollution volontaire, et le minimum notamment en cas de naufrage, échouage ou d'échouement d'un navire. L'association MOR GLAZ constate que quelques Armateurs Français (CMA CGM et Louis Dreyfus ARMATEURS) ont choisi depuis quelques années d'opter pour la prévention en installant à bord de leurs navires le JLMD System. Il faudrait qu'enfin l'Organisation Maritime International (OMI) les Assureurs, les Sociétés de Classification, Affréteurs etc. … l'imposent pour certains et le conseillent pour d'autres, cités ci-inclus à tous les armateurs des navires marchands, par une sorte de prime à la prévention !! toutes les pistes doivent être étudiées pour imposer le JLMD System le rendre obligatoire.

Les changements climatiques augmentent et augmenteront les risques en mer, les routes polaires en Arctique (contre lesquelles est opposée MOR GLAZ) devront être interdites aux navires qui ne seront pas équipés de ce System JLMD, de Smit Bracket mais aussi armés d'équipages très performants, très professionnels et en effectif suffisant. Cette zone ne devra en aucun cas être menacée, ni être polluée, il faut appliquer le zéro accident, le zéro pollution.

- " le slogan zéro pollution n'existe pas " il a trop souvent aidé à innocenter, à couvrir des négligences qui nuisent à la Mer et à l'Homme. Félicitations aux Armateurs qui ont opté pour la prévention, et aux industriels qui innovent dans ce domaine de la prévention !!

Pour l'association MOR GLAZ Le Président Jean-Paul HELLEQUIN