Association de citoyens qui défendent l'environnement maritime

 

2015

 

QUESTION ECRITE

Marc Le Fur attire l'attention de Mme la Ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie sur la faiblesse du dispositif de remorqueurs dans le Golfe de Gascogne. Cette zone est une plaque de trafic maritime intense entre les côtes espagnoles et le rail d'Ouessant. Cela représente une opportunité importante pour les ports français, opportunité qui a toutefois un revers dans le danger que représente la circulation de navires de très fort tonnage. Ce sont, en effet, vingt-six millions de tonnes de liquides pétroliers qui transitent annuellement entre les différents ports du Golfe, le souvenir des naufrages de l'Erika et du Prestige n'est pas si lointain. Les porte-conteneurs géants posent aussi un risque de chute de conteneurs à la mer, pouvant causer des naufrages ; plus de deux-cent conteneurs sont ainsi tombés de navires durant l'hiver dernier. L'association de défense de l'océan et des marins " Mor Glaz " alerte depuis longtemps le gouvernement sur le risque que comporte le manque de remorqueurs dans le Golfe de Gascogne. Son président avait été reçu en 2014 par le Secrétariat d'Etat aux transports, qui avait annoncé des mesures en conséquence. Il lui demande de lui fournir le détail de l'avancement de ces mesures.