Landerneau le 22 mars 2018

 

Le DEBORAH, navire de pêche belge et le cargo BRITANNICA HAV sont entrés en collision le 18 mars 2018 au matin. La collision a créé une situation ubuesque le cargo BRITANNICA HAV se  retrouvant la quille en l’air !  

Dans cette zone maritime très fréquentée, par laquelle transitent chaque  jour plus de 200 navires, la veille serait-elle aussi bien assurée  à bord de tous les navires, l’association MOR GLAZ en doute.

Une chose est certaine, les CROSS Centre Régional Opérationnel du Surveillance et de Sauvetage, sont les vigies qui évitent des centaines d’accidents chaque année, d’où l’intérêt de ne pas diminuer les budgets, comme cela serait parfois évoqué !  Les moyens de ces sentinelles de la Mer, doivent être  renforcés !

Les CROSS qui se trouvent à la première loge,  sauvent chaque année des Marins, évitent des pollutions majeures et vraisemblablement des catastrophes maritimes majeures. L’association MOR GLAZ salue tous les services  civils et militaires qui ont œuvré sous l’autorité du Préfet Maritime de la Manche et de la Mer du Nord afin que cette collision ne se transforme  ni en drame humain, ni en catastrophe maritime !   

L’association MOR GLAZ s’interroge, sur toutes ces collisions, et demande que toute la lumière soit faite, afin que ce genre d’accident soit de moins en moins fréquent. A chaque évènement maritime de ce type, les questions restent les mêmes :

Les passerelles des navires sont de mieux en mieux équipées, les Marins seraient nous dit-on de mieux en mieux formés, alors que se passe-t-il réellement dans les passerelles des navires. Les effectifs sur les navires de commerce et de pêche sont-ils suffisants ?

Pourquoi comme trop souvent le navire de pêche DEBORAH  n’a-t-il pas été sommé de se rendre vers le port Français le plus proche ?

 

Pour l’association MOR GLAZ

Le Président Jean-Paul HELLEQUIN