Association de citoyens qui défendent l'environnement maritime

 

Landerneau le 7 février 2014

 

Bravo aux sauveteurs qui ont réalisé par ces vents et cette forte houle, le sauvetage de tout l'équipage et du pilote du cargo Espagnol " LUNO " survenu le 5 février 2014 dans le sud du Golfe de Gascogne, à l'entrée du port de Bayonne.

cet accident pouvait-il être évité ?

Toutes les prises de risques ont-elles été évaluées avant de faire prendre le chenal au cargo ? Une enquête du BEAmer est en cours et terminera les responsabilités de chacun.

Une chose est certaine, si ce navire avait été équipé de JLMD écologic system JLMD Ecologic system: depuis déjà 24 heures la partie avant du " LUNO " serait débarrassée de ses " ces " 80 mètres cube de gasoil (et non du mazout comme répété en boucle sur tous les médias).

D'autre part, l'association MOR GLAZ continue plus que jamais de demander le positionnement d'un remorqueur de haute mer pour couvrir cette large zone maritime du Golfe de Gascogne ( même si dans ce cas précis, il n'aurait pas eu le temps ni la possibilité d'intervenir).