Association de citoyens qui défendent l'environnement maritime

 
- Accueil -

 

En ce moment ( le 9 mars 2013) , un exercice de remorquage se déroule au large de la Bretagne avec le remorqueur " ABEILLE BOURBON " et le porte-conteneurs " MARCO POLO " . Cet exercice est réalisé afin de vérifier si les moyens de remorquage sont suffisants pour maintenir au cap souhaité ces géants des mers s'ils rencontraient des difficultés.

Pantoire de 80m qui a servi au remorquage du "MARCO POLO"

 

L'association MOR GLAZ tient à féliciter tous ceux qui ont permis la réalisation de cet exercice et tous ceux qui en sont à l'initiative. Ces exercices sont utiles et ils devraient être plus fréquents. L'argent qui aura été utilisé aujourd'hui pour cet exercice aura été utilement dépensé, car c'est de la prévention.... pour tester les moyens, il faut les utiliser.

 

Cependant, jusqu'où ira la folie des hommes:

.....quel est l'intérêt de construire de tels navires,

.....quels sont les critères de sûreté lorsque ces navires sont en escale,

... .quelles sont les garanties en cas d'incidents... d'explosion à quai... de panne de propulsion...

.....et par grand coup de vent que se passerait-il, .quel est l'inventaire " le registre exact " et la connaissance des produits transportés lorsque ce navire transportera 16.020 conteneurs ???

......Que se passerait-il, si ce genre de navire tombait en avarie dans la zone du Golfe de Gascogne hors de la zone de " l'ABEILLE BOURBON " qui a une zone assez limitée et réduite (à juste raison) afin de respecter ce qui fut mis en place en août 1978 par Monsieur Marc BECAM sous l'autorité du Président Valery GISCARD D'ESTAING .

En janvier 2007 les deux plus puissants remorqueurs d'Europe furent mobilisés pour faire face à l'accident du " MSC NAPOLI " qui se trouvait dans la Manche qui ne transportait que 2200 conteneurs dont certains représentaient 1700 tonnes de produits toxiques (recensés), 4000 m3 de fioul lourd pour sa propulsion et 142 m3 de gasoil.

Même si cet exercice est déjà un succès par sa réalisation, les moyens de sauvetage et d'intervention ne sont pas suffisants sur le littoral Atlantique. Par ailleurs, si le " MARCO POLO " avait été en difficulté, vers quel endroit refuge puis vers quel port aurait il été remorqué? En cas de perte de conteneurs quels sont les moyens mis à la disposition des Préfets Maritimes…...

Lors de notre rencontre avec le Cabinet du Ministre Frédéric CUVILLIER le lundi 11 mars 2013 ces éventualités seront abordées ainsi que tous les sujets maritimes sociaux et économiques.