Association de citoyens qui défendent l'environnement maritime

 
- Accueil -

 

le 24 juin 2013

Le remplacement du remorqueur de haute mer dans le Golfe de Gascogne

est urgent

Le samedi 22 juin 2013 à 11h45 le cargo " OSTGARD " de 90 mètres, battant pavillon Néerlandais signale au sémaphore de Belle Ile un problème technique sur sa propulsion principale. Son port de destination est Rochefort et il transporte en pontée une cargaison de bois.

À 16h35, le capitaine formule une demande d'assistance, à 20h30, l'armateur conclut un contrat de remorquage avec une société de Saint Nazaire

car depuis le 1 septembre 2011 le remorqueur de haute mer " Abeille Languedoc " ayant été déplacé vers le Pas-de-Calais, le Golfe de Gascogne n'est plus protégé par un moyen de sauvetage approprié. Les remorqueurs portuaires présentés comme la solution de remplacement par les technocrates et autres conseillers parisiens ne l'est pas. Chaque métier du remorquage étant bien spécifique.

Vers 1h10 dimanche, le remorqueur portuaire passe la remorque pour conduire le cargo en difficulté à Saint Nazaire, la remorque se rompt à 4h30 et le remorqueur de Haute mer " Abeille Bourbon " doit intervenir… …….elle avait été dépêchée sur zone mais entre temps reçoit l'ordre de rentrer vers Brest (normal la zone d'Ouessant étant sans protection).

Alors que " l'Abeille Bourbon " se trouve déjà à 38 milles dans le nord, celle-ci revient sur zone et passe la remorque à 6h30 à l'ouest de Noirmoutier pour conduire le cargo en rade de Saint Nazaire, et laisse le cargo sous surveillance de deux remorqueurs portuaires car " l'Abeille Bourbon " doit regagner son poste à Ouessant de toute urgence.

D'avoir fait remonter le remorqueur " Abeille Languedoc " dans le Pas-de-Calais pour assurer la protection du littoral (suite au désengagement des Britanniques) est une bonne initiative qui a d'ailleurs été soutenue par l'association MOR GLAZ, mais de laisser le Golfe de Gascogne sans protection est une grave erreur, une erreur de jugement et une erreur politique. Depuis le 1er septembre 2011 le Golfe de Gascogne se trouve sans protection, l'association MOR GLAZ constate que comme d'habitude nos administrations tardent (civiles et militaires) pour réagir afin de mettre en place un moyen pour remplacer l'Abeille Languedoc.

Les dangers dans le Golfe de Gascogne sont réels, le porte-conteneurs " MOL celebration " (sister-ship du porte-conteneurs " MOL Comfort " qui s'est cassé en deux le 17 juin 2013 en mer d'Oman) en escale au Havre y passait il y a quelques jours, le gigantisme des navires ne peut " ne doit" permettre aucune négligence envers la sécurité des Marins, des biens et des populations du littoral.

Le remorqueur " Abeille Languedoc " qui était positionné dans le Golfe de Gascogne doit être remplacé, il faut un moyen fiable capable d'affronter la houle de l'Atlantique en toute saison.