Association de citoyens qui défendent l'environnement maritime

 
- Accueil -

 

L’« ANTIGONE Z » rejoint le « CAPTAIN TSAREV », un autre navire-poubelle au port de Brest

 

   

Un communiqué de Mor Glaz

Le « CAPTAIN TSAREV » abandonné depuis le 25 novembre 2008 est toujours à Brest et attend d’être remorqué vers la Turquie (destination qui ne satisfait pas l’association MOR GLAZ).

Ce navire va être rejoint demain vers les 17h00 par le navire « ANTIGONE Z » venant sous remorque de Douarnenez. Le « ANTIGONE Z » bloqué à Douarnenez depuis le mois d’avril 2012, puis abandonné par son « pseudo-armateur » depuis le mois de mai 2012 perturbait le trafic dans le port de Douarnenez, cette décision de le ramener vers Brest est une bonne décision même si cela c’est plutôt fait attendre…...

Tous ces navires restent là, scotchés parce-que les administrations françaises chargées de ces dossiers sont trop lentes et ne connaissent pas suffisamment le milieu maritime. Ce « milieu » dans lequel les « pseudo-armateurs » « paradis fiscaux » etc.…. sévissent et permettent toutes les dérives contre l’Homme et l’Environnement.

Lorsque ces situations se présentent, ces navires ventouses doivent être déconstruits au plus près, en France lorsque ces abandons se passent en France. En France, il y a des industriels qui veulent bien et qui savent déconstruire des vieux navires civils et militaires dans le respect de l’Homme et l’Environnement.

L’association MOR GLAZ demande que ces navires soient déconstruits au plus près, dans les meilleurs délais, la Direction Nationale d’Interventions des Domaines (DNID) doit alléger les procédures.

Les lobbyings opposés à la déconstruction des vieux navires devront tôt ou tard admettre que cette activité peut et doit s’effectuer en France lorsque les opportunités se présentent.

L’association demandait une loi sur l’abandon des navires, l’association MOR GLAZ défend et soutient le projet de loi sur les abandons des navires, espérons que cette loi pourra permettre de faire en sorte que « l’ANTIGONE Z » et les autres pourront être déconstruit dans les plus brefs délais en France.

Le président de l’association MOR GLAZ

Jean-Paul HELLEQUIN