Association de citoyens qui défendent l'environnement maritime

 
- Accueil -
 

Landerneau le 31 juillet 2013

La ratification par la France en février 2013 de la MLC 2006 (Maritime Labour Convention) ne peut

être qu'une bonne nouvelle pour tous les marins navigants chez des " pseudo-armateurs "

mais aussi pour l'association MOR GLAZ et tous ceux qui militent pour le mieux être des marins.

 

L'association MOR GLAZ qui s'est donnée comme cap de défendre tous les droits des marins du monde se félicite que la France ait enfin ratifié la MLC 2006, celle-ci permettra aux marins les plus démunis d'avoir en poche un contrat de travail qui pourra être contrôlé dans tous les pays qui ont ratifié la convention.

Tout pays (pavillon) qui ratifie cette Convention Internationale du Travail (MLC 2006) s'engage à donner plein effet de ses dispositions conformément aux prescriptions de l'article VI de la convention afin de garantir le droit de tous les gens de mer à un emploi décent en respectant certaines règles. Les armateurs français qui sont parmi les meilleurs devraient être plutôt satisfaits. Si cette MLC 2006 est appliquée comme elle devrait, la concurrence devrait devenir plus réglementée et plus lisible car désormais des règles sociales devront s'appliquer (une nouvelle mission pour les Centres de Sécurité des Navires).

Pour l'association MOR GLAZ, cette MLC 2006 vient récompenser des décennies de négociation pour tous les marins du monde, mais surtout pour les plus démunis, pour ceux qui viennent de pays pauvres et qui n'ont pas toujours la chance de naviguer chez des armateurs professionnels.

Quatre marins sur cinq viennent de pays pauvres, trop souvent ces marins sont exploités par des " pseudo-armateurs " qui ne respectent ni les marins, ni l'environnement, ni les règles concurrentielles.

L'association MOR GLAZ espère que les 33 pays qui ont ratifié cette convention " MLC 2006 " mettront tout en œuvre pour la faire respecter…….