Association de citoyens qui défendent l'environnement maritime

 
- Accueil -
 

COMMUNIQUE Landerneau le 5 décembre 2013

Que se passe-t-il dans la société " CONDOR FERRIES "

qui exploite ses navires

entre les îles anglo-normandes et Saint-Malo

sous pavillon du BAHAMAS,

une chose est certaine tout n'est pas aux normes défendues

" préconisées " par l'association MOR GLAZ.

L'Inspectrice CGT du Syndicat International des Transports (ITF) Laure TALLONNEAU 06.85.65.52.98, émet des doutes sérieux sur les conditions de sécurité à bord des navires de la société précitée ainsi que sur les conditions de travail et d'emploi des marins. Nous savons que la situation est précaire pour tous les marins qui sont à bord des navires de cette société de complaisance.

L'association MOR GLAZ sait de bonne source qu'un marin est passé par-dessus bord la semaine dernière lors d'une manœuvre d'accostage dans le port de Saint Malo. L'association MOR GLAZ comme les syndicats saisis du dossier s'interrogent sur les circonstances de cet accident. Nous demandons d'urgence une enquête afin de déterminer les circonstances de l'accident (qui n'est pas le premier) et les mesures concrètes prises après ces accidents successifs.

L'association MOR GLAZ dont les motivations sont la lutte contre les " pseudo-armateurs " s'interroge de la sécurité à bord des navires sous pavillon de complaisance et ceux de cette société en particulier qui transporte des passagers dans des secteurs très dangereux. Les navires de cette société sont tous immatriculés sous pavillon du BAHAMAS, ce pavillon permet toutes les dérives sociales, de sécurité et autres que dénonce sans relâche l'association MOR GLAZ ….

. Les effectifs sont-ils suffisants pour assurer la sécurité du navire et des passagers ?

.La décision d'effectif du navire est-elle suffisante et " toujours " respectée ?

.Les marins ont-ils suffisamment d'heures de repos ?

.Combien de marins sont postés lors des manœuvres?

.Quelles sont les mesures prises par l'armement pour assurer la prévention des risques à bord, les procédures en cas d'homme à la mer, d'incendie etc…. ?

 

L'association MOR GLAZ avait accueilli avec satisfaction le MLC 2006 qui devait protéger tous les marins de 37 pavillons dont celui du BAHAMAS, mais rajoutait dans le même communiqué que l'association MOR GLAZ indiquait qu'il faudrait rester vigilant.

Sur les navires de la société " CONDOR FERRIES " certains officiers payés 3 Livres Sterling soit 3,60€ de l'heure...aucune protection sociale y compris pour les marins français qui sont à bord.... cette société maritime se donne le droit de licencier n'importe quand, sans condition, etc...!!!

Cette société crée une concurrence déloyale, l'association MOR GLAZ dénonce cette situation scandaleuse………et demande aux autorités maritimes françaises et du BAHAMAS de réagir rapidement.