Association de citoyens qui défendent l'environnement maritime

 
- Accueil -

 

COMMUNIQUE le 14 janvier 2016

L'association MOR GLAZ très sceptique sur la qualité du cargo " BUSE TRIO "

remorqué ce 13 janvier 2016 vers le port de Brest,

et sur le respect de la Maritime Labour Convention 2006.

 

Le cargo " BUSE TRIO " battant pavillon Panaméen appartenant à un armateur Turc qui est resté mouillé plusieurs jours en baie de Douarnenez, surveillé par le remorqueur ABEILLE BOURBON. Ce mouillage a fait l'objet de quelques critiques de la part de " L'association Observatoire du Littoral des Iles et de la Mer d'Iroise " elle se dit surprise de la décision des autorités maritimes d'avoir accordé un poste de mouillage à un cargo en panne de propulsion en fond de baie de Douarnenez, notamment dans sa partie Est, alors qu'un vent fort de Noroît soufflait sur la pointe du Finistère.

Pourquoi ce navire n'est-il pas rentré directement sur Brest : l'association MOR GLAZ croit quant à elle avoir la réponse. Il fallait au port de Brest, à la Région, à l'Agent maritime, et aux autorités des garanties financières au cas où l'armateur ne serait pas solvable.

Nous savons par plusieurs sources fiables, que certains marins du bord auraient des arriérés de salaire et que le navire serait limite pour naviguer en toute sécurité pour les marins du bord et pour l'environnement.

Encore un navire qui passe régulièrement entre les mailles de la sécurité, sauf que cette fois l'escale est un peu forcée et qu'elle va " pourrait " se compliquer pour l'armateur.

L'association MOR GLAZ demande

que tous les marins soient payés rapidement,

avant même que commence les réparations, et

que le navire soit remis en parfait état

avant son départ.... si cela est encore possible.