Association de citoyens qui défendent l'environnement maritime

 
- Accueil -

 

le 21 janvier 2016

l'association MOR GLAZ constate et salue les Préfets Maritimes

qui utilisent dès que nécessaire un moyen efficace "la mise en demeure" de faire cesser tout danger

auprès des armateurs lorsqu'un navire est en avarie,

afin d'écarter tout danger dans des zones maritimes très fréquentées.

 

l'associiation MOR GLAZ constate que lorsque les moyens sont bien utilisés

les risques de collisions, de naufrages et de pollutions sont écartés.

 

jeudi 21 janvier 2016, vers 12h00, le cargo FLINTER AMERICA, long de 133 m et battant pavillon néerlandais, signale la présence de fumées en salle des machines à trente mille ( 25Kms) de la Hague .

La navire ne transportait aucune cargaison et se rendait à Rotterdam.

Il n'était plus manoeuvrant au moment de l'incident et représentait donc un danger pour la navigation.

Immédiatement alertés, le Centre des opérations maritimes de la préfecture maritime de la Manche et de mer du Nord (COM) et le (CROSS) Jobourg engagent le remorqueur d'intervention, d'assistance et de sauvetage " ABEILLE LIBERTE " pour lui porter assistance.

Dès 13h00, l'ABEILLE LIBERTE est à proximité du FLINTER AMERICA et se tient prête à intervenir tout en observant l'évolution de la situation.

A 15h30, le FLINTER AMERICA tente de relancer ses machines. Malgré plusieurs tentatives, le bateau reste en avarie de propulsion.

Présentant toujours un danger pour la navigation et n'ayant pas recouvré sa manœuvrabilité, le préfet maritime décide de mettre l'armateur du navire en demeure pour faire cesser tout danger.

En fin d'après-midi, l'ABEILLE LIBERTE prend en remorque le FLINTER AMERICA pour le ramener au mouillage devant Cherbourg.

La réactivité et la mobilisation de la chaîne de secours a permis d'éviter une situation bien plus grave, dans une zone à fort trafic. Grâce au professionnalisme des équipes d'intervention, l'incident s'est bien terminé, aucun blessé n'est à déplorer.