Association de citoyens qui défendent l'environnement maritime

 
- Accueil -

Lettre ouverte adressée le 25 octobre 2011 par Mail à Madame Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET (copie aux élus qui se sont investis pour le maintien d'un remorqueur de haute mer à La PALLICE).

Objet : Urgence à remplacer le remorqueur de haute mer dans le Golfe de Gascogne

Madame la Ministre,

L'association MOR GLAZ a pris connaissance d'un courrier adressé le 18 octobre 2011 à madame Ségolène ROYAL concernant le remplacement du remorqueur de sauvetage à La PALLICE, dans ce courrier vous évoquez la réponse de monsieur Philip HAMMOND secrétaire d'Etat en charge des transports du gouvernement britannique, selon lui " le risque de pollution marine consécutive à un échouement a considérablement diminué du fait de la disparition des pétroliers à simple coque, de l'amélioration de la formation des personnels à bord et de la surveillance de la navigation exercée par les Etats côtiers ". Madame, ce monsieur malgré ses responsabilités ne connaît pas grand-chose au monde du transport maritime international qui risque en cette période de crise de se détériorer un peu plus encore.

Madame la Ministre, l'association MOR GLAZ espèrerait que vous fassiez fi des propos de ce monsieur, sachez que les pétroliers à double coque sont des navires dangereux, surtout si l'armateur n'est pas sérieux, ces navires sont plus difficiles à contrôler durant les escales. Le professionnalisme et la formation des équipages est un espoir souhaité par tous les défenseurs des marins, mais cela est pour l'instant comme pour le statut social des gens de mer qu'une illusion. Les arguments de monsieur HAMMOND ne sont pas des arguments fiables, la réalité du transport maritime est tout autre " l'échouement du RENA en Nouvelle Zélande en octobre 2011 en est un bel exemple ".

L'association MOR GLAZ constate que dans tous les courriers et divers articles de presse " que la France aurait été surprise par la décision britannique " alors que depuis le mois d'août 2010 l'association MOR GLAZ avait fait part à toutes celles et ceux qui étaient aux responsabilités de cette décision britannique . Comme d'habitude notre administration a tardé pour réagir et depuis le 1er septembre 2011 le Golfe de Gascogne se trouve sans protection. Le site www.meretmarine.com toujours très informé titrait le 14 septembre 2011 " aucune garantie quant au remplacement de l'Abeille Languedoc ".

Madame la Ministre, d'avoir fait remonter le remorqueur " Abeille LANGUEDOC " dans le Pas-de-Calais pour assurer la protection du littoral est une bonne initiative qui a d'ailleurs été soutenue par l'association MOR GLAZ, mais de laisser le Golfe de Gascogne sans protection est une grave erreur, une erreur de jugement et une erreur politique.

Madame la Ministre, nous vous demandons de faire le nécessaire afin que le remorqueur " Abeille LANGUEDOC " soit remplacé au plus vite, et remplacé par un vrai moyen, pas par des moyens rafistolés et inefficaces. Lorsque vous évoqué dans vos diverses réponses de remplacer le moyen qui existait (jusqu'au 1er septembre 2011) par un moyen de capacité plus réduite, vous auriez du écrire, par un moyen différent, car les dangers dans le Golfe de Gascogne sont réels, un moyen moins performent mettrait en danger les marins et les biens qui devront traverser le Golfe de Gascogne.

Le remorqueur " Abeille LANGUEDOC " doit être remplacé par un remorqueur de type " supply " d'une puissance de 150 à 180 tonnes de puissance de traction. Pour avoir navigué durant 37 ans et être passé très souvent dans ce secteur, il faut un moyen fiable et capable d'affronter la houle de l'Atlantique en toute saison.

Madame la Ministre, nous vous prions d'accepter nos plus sincères salutations.

 

Pour l'association MOR GLAZ, le président Jean-Paul HELLEQUIN