Association de citoyens qui défendent l'environnement maritime

 
- Accueil -

 

Les marins Chinois quittant le bord " ASIAN TIDE" pour l'aéroport de BREST

en présence deLaure TALLONNEAU et Geoffroy LAMADE inspecteurs ITF (International Transport Workers' Fédération)

et de Jean-Paul HELLEQUIN président de l'Association MOR GLAZ.

Aéroport de BREST ......départ vers PEKIN

 

 

le 25 janvier 2012

Depuis quelques jours sur le port de Brest, l'Association met la pression afin que les 13 Marins Chinois qui se sont rebellés sur un cargo dans le port de Brest puissent être payés et rentrés chez eux. Les arriérés de salaire représentent à ce jour (25/1/2012) 109.000 dollars. Si les salaires n'étaient réglés vendredi une saisie conservatoire du navire sera déposée au Tribunal de Brest. Hier un courrier a été expédié par fax au Chef de Cabinet du Président de la République et aux autorités locales. Le vraquier " ASIAN TIDE " est en escale forcée à Brest depuis le 14 janvier 2012, pour cause d'avarie. L'Association MOR GLAZ apporte son soutien aux inspecteurs ITF (International Transport Workers' Fédération) Laure TALLONNEAU et Geoffroy LAMADE.

photos YVES POUCHARD

 

18 marins Chinois se rebellent sur un cargo dans le port de Brest, ils veulent être payés et rentrés chez eux ……les arriérés de salaire représenteraient 86.000 dollars. de gauche à droite: Laure Tallonneau, inspectrice ITF, le premier officier du cargo ASIAN TIDE, Jean-Paul Hellequin président de l'association MOR GLAZ

 

Le 23 janvier 2012

le Président de l'Association MOR GLAZ remercie monsieur Bayrou

d'avoir reçu les marins Chinois du cargo " ASIAN TIDE"

 
 
 

 

 

COMMUNIQUE Landerneau le 20 janvier 2012

18 marins Chinois se rebellent sur un cargo dans le port de Brest, ils veulent être payés et rentrés chez eux ……les arriérés de salaire représenteraient 86.000 dollars.

Le vraquier " ASIAN TIDE " est en escale forcée à Brest depuis le 14 janvier 2012, pour cause d'avarie, les réparations seront effectuées par les Marins du bord !!!!!! (cela devient l'habitude sur le port de Brest)

L'association MOR GLAZ soutient les marins du bord dans leur mouvement de grève. Une fois encore l'image des armateurs fiables est ternie par l'armateur de ce navire qui doit être inspecté lundi par le Centre de Sécurité des Navires de Brest (CSN).

L'association MOR GLAZ demande aux inspecteurs d'être particulièrement rigoureux lors de cette visite. L'association MOR GLAZ demande aux inspecteurs d'immobiliser le navire si nécessaire et demande une réunion rapide de la commission portuaire du bien être des marins.

L'association MOR GLAZ apporte tout son soutien à l'inspectrice du Syndicat International du Transport (ITF).

Le lobbying des " pseudo-armateurs " peu scrupuleux auprès de la Commission Européenne a permis de modifier le Mémorandum de Paris et ainsi de contrôler de moins en moins de navire pour satisfaire les armateurs. Exemple : le port de Brest qui voit environ 420 escales de navires par an, le CSN pouvait inspecter jusqu'à 100 navires, les nouvelles règles les autoriseront peut-être à inspecter 40 navires L.orsque l'on évoque la sécurité maritime et la rigueur des inspections au sein de l'Union Européenne de qui se moque-t-on.

L'association MOR GLAZ fait le triste constat que la situation sociale des marins s'empire, cela est inacceptable et scandaleux dans la première activité internationale qui permet 90% des échanges mondiaux.