Association de citoyens qui défendent l'environnement maritime

 
- Accueil -

Le lundi 21 juin 2010 à 13h30 le " WINNER " ce cargo battant pavillon du Cambodge arraisonné en 2002 par la Marine Nationale au large des côtes africaines avec à son bord 80 kg de cocaïne a été déplacé dans l'arsenal de Brest du poste 9 au poste 12 soit de quelques mètres aidé par deux remorqueurs et deux pousseurs, belle manœuvre……..

Cette poubelle flottante qui croupit depuis 8 années dans le port militaire de Brest a été mise à couple de l'Entrecasteaux autre navire qui attend ????…….

REPRODUCTION INTERDITE
REPRODUCTION INTERDITE

Ce vieux cargo confié par l'Etat français à la Marine Nationale devait être déconstruit en début d'année 2010. Il le sera dans les prochains mois à Brest parce qu'il ne reste que ce choix……...

L'association MOR GLAZ souhaite que les épaves qui se trouvent au port de commerce de Brest ne fassent pas l'objet de toutes ces tractations qui rendent par le temps passé en palabres, ces navires des épaves de moins en moins mobiles…..

Une décision a été prise de déconstruire le " WINNER " au plus près pour des raisons évidentes …… Cette épave est celle de tous les dangers.

Il faut rapidement dépolluer et déconstruire le " WINNER " en y mettant les moyens nécessaires, tous les moyens afin que les entreprises retenues montrent leur savoir faire, afin de pouvoir déconstruire d'autres navires civils et militaires qui attendent ici et là sur le littoral français mais aussi dans les arsenaux………à Landévennec en Bretagne et ailleurs……. Seules des procédures d'urgences pourront permettre de faire face à ces situations, les problèmes humains réglés lorsqu'il y en a, ….

le fait pour un armateur d'abandonner son " navire " devrait faire l'objet de poursuites judiciaires rapides, l'Organisation Maritime Internationale et autres organismes doivent imposer des obligations à l'Etat du pavillon et à ces armateurs peu ou pas scrupuleux. Pour l'association MOR GLAZ, l'Etat français doit mettre en place des procédures spéciales afin de mettre fin à ces situations scandaleuses.