Association de citoyens qui défendent l'environnement maritime

 
- Accueil -

Landerneau le 28 janvier 2016

22 marins sauvés d'un navire en détresse dans le Golfe de Gascogne

secourus par des hélicoptères espagnols le 26 janvier 2016.

L'association MOR GLAZ salue les sauveteurs.

L'association MOR GLAZ salue la réactivité du Préfet Maritime.

 

Le "MODERN EXPRESS" immatriculé au Panama, ce navire de type roulier et d'une longueur de 164 mètres se situait dans le Golfe de Gascogne et dans la zone économique exclusive française au moment de l'abandon du navire.

En provenance du Gabon, le navire faisait route vers le port du Havre et se trouvait à la verticale au nord de la Corogne (Espagne) à hauteur de La Rochelle.

Le "MODERN EXPRESS " transporte 3.600 tonnes de bois débité en fardeaux et des engins de travaux public.

le " MODERN EXPRESS " avait pris une très forte gîte " 40 degrés " pour une raison encore indéterminée et constituait un véritable danger pour la navigation dans cette zone maritime fréquentée par tous types de navires.

Le Préfet Maritime de l'Atlantique "avait mis en demeure l'armateur du navire de faire cesser le danger" avant ce jeudi matin. Pour l'association MOR GLAZ ce délai est trop long, car le navire est abandonné et donc livré à lui-même, ce type de navire peut chavirer rapidement selon les causes de sa gîte, sombrer et donc polluer.

L'association MOR GLAZ constate par ailleurs que le remorqueur Espagnol le " DON INDA " n'a pas participé au sauvetage d'un navire qui se trouvait dans sa zone, le plan Biscaye ne serait-il pas aussi efficace qu'il nous l'est présenté, la France ne pourrait-elle compter que sur ses moyens ?

L'association MOR GLAZ revendique plus que jamais un remorqueur de haute mer Français à plein temps dans le Golfe de Gascogne.

Même si nous constatons que les moyens mis à la disposition des Préfets Maritimes sont de mieux en mieux utilisés, nous demandons plus de moyens nautiques et des " REMORQUEURS " plus puissants, ayant plus de force de traction.